A propos de moi

Toute petite, j’ai dit à mes parents « Les humains n’ont rien compris. Ecoutez la nature et les animaux et vous comprendrez »
Autant vous dire qu’ils n’ont rien compris et que je leur ai fait peur.
Quant à moi, je ne mesurais pas la portée de ces paroles. J’avais deux ans.
J’étais très connectée à ces mondes invisibles et oubliés et j’ai passé mon enfance à comprendre pourquoi dans mon environnement proche, j’étais la seule à les percevoir.
Puis j’ai mis tout cela entre parenthèse pour tenter de m’adapter à ce monde, jusqu’à l’âge de 33 ans, où ça m’a rappelé de l’intérieur et où je me suis autorisée et me ré-ouvrir à ces interactions avec les autres mondes. Les esprits de la nature m’ont beaucoup guidée et transmis leur sagesse. Et ça continue encore…
Mais je n’étais toujours pas heureuse dans ma vie. Il y avait toujours cette sensation d’un vide. L’hiver 2019, j’ai joyeusement fait un burnout. Un reset total de mes croyances et de l’identité que je m’étais construite.
Accueillant cela comme une opportunité de me recréer, j’ai posé un choix conscient et puissant de revenir à l’essentiel, et de réaliser enfin tout ce qui m’apporte de la joie et de l’intensité dans ma vie.
J’ai ainsi découvert la photo l’été suivant. Et tout à coup, je me suis rappelé de ce que je disais à mes parents.
« Et si je mettais la photo au service de cette nature qui a tant à transmettre ? »
J’ai ainsi suivi mon intuition en décidant de mettre la photo au service de la nature, en transmettant les messages des êtres y vivant.
Dès que ce choix fut posé, tout s’est accéléré.
Quelques jours après, je suis posée chez moi, pensant à tout cela, et, me vient une idée très fort : « dessine un gorille »
Je ne l’ai pas fait tout de suite. Alors, cette pensée à commencer à être très présente et à tourner en boucle, jusqu’au moment où enfin, j’ai posé ce dessin sur un tableau. Dès que ce fut fait, un grand soulagement.
Puis tout à coup, je sens une énergie douce et puissante à la fois me prendre aux tripes. L’appel des gorilles !
Une sensation étrange m’habite. Je sais que je dois répondre à cet appel. Je le sens dans chacune de mes cellules. Je les reconnais. Eux, que jusqu’à présent, je ne voyais pas. Je dis OUI.
Depuis ce jour, les gorilles m’accompagnent et ouvrent la voie pour d’autres êtres vivants. Ils m’ont préparé et continuent encore, afin que je réponde à l’appel de chaque animal, esprit de la nature, végétal ou minéral. Et c’est par les loups que nous avons commencé.
Mais avant de démarrer, les loups nous ont bien testées dans notre engagement.
Septembre. Je rend visite à Sophie et ses chevaux. Je devais y rester trois jours et nous avions prévu d’aller rencontrer les loups qui sont en face de son terrain. Mais le parc était fermé jusqu’en milieu de semaine. Cela m’obligea à prolonger mon séjour. J’étais déterminée à rencontrer ces loups avant de rentrer chez moi au pays basque.
Puis, nous arrivons ce matin là, joyeuses , jour d’ouverture du parc. Mais là encore, parc fermé pour logistique imprévue. « Revenez cet après-midi ».
Nous nous regardons avec Sophie, rigolant de la situation. Et nous décidons d’aller marcher dans la forêt, juste derrière le parc des loups.
En arrivant, je ressens une belle énergie. Le soleil, le vent, les arbres grands et magnifiques nous accueillent.
Et c’est là, devant ce magnifique grand chêne aux branches grandes ouvertes comme des bras prêts à nous accueillir, que nous entendons en même temps un message intérieur fort et clair : « nous voulons que vous transmettiez ce que nous avons à dire ! » Ce sont les loups.
Ça y est, tout est clair. Ce que nous savions depuis des années concernant notre collaboration est en train de se mettre en marche. L’aventure commence avec les loups et leur environnement.
Alors, à présent, bienvenus à vous.

( extrait du livre Paroles de Loups)

 

 

Share This