Le grand jeu de la vie

“Redevenez comme des enfants”

Lorsque j’étais enfant, j’éprouvais une souffrance, profonde et cette sensation que j’étais seule, que mes parents n’étaient pas mes parents, que je n’étais pas de ce monde, je voulais repartir… bref … “la nostalgie de l’ailleurs”…

Cela a duré 33 ans.

33 ans où :

  •  je me suis réfugiée en moi, tel un loup solitaire
  • je me suis plongée dans le sport, car c’était le seul moyen pour moi de faire bouger la tristesse et la colère que j’éprouvais. Le sport est devenue ainsi “mon fusible”, mon moyen de m’évader
  • je me suis confrontée à des situations me demandant d’exprimer ma force, ma détermination
  • j’ai caché la moindre de mes failles, autant que possible
  • je me sentais limitée par ce corps et ce plan de matière
  • j’avais de la colère contre les humains qui ne respectaient pas la nature
  • je me suis coupée petit à petit de mes émotions pour ne pas ressentir la souffrance
  • je me suis rebellée contre cette société et ces normes car j’avais beaucoup de colère
  • je sentais ce vide intersidéral entre ma famille cosmique et moi
  • je percevais des choses d’autres plans mais personnes ne comprenaient
  • je me sentais comme une extra-terrestre
  • je galérais financièrement

…. on pourrait continuer longtemps

Bref, je refusais de m’incarner. Une partie de moi vivait, ou plutôt survivait et une autre partie de moi voulait “mourir”

Jusqu’au jour, où dans ma quête de me connaitre et de connaitre l’univers, j’ai exploré l’infiniment petit, à l’intérieur de moi.

Et là, j’y ai trouvé des trésors merveilleux, j’y ai rencontré l’univers, l’énergie, les fréquences…

Et j’ai commencé à comprendre que ce sentiment de séparation n’était qu’illusion… J’y ai rencontré notre multidimensionnalité.

Et j’ai commencé à jouer.

Jouer avec la matière, avec la nature, avec ce avec quoi je me sentais le plus proche et j’ai petit à petit découvert que l’humain est un être qui peut aussi bien être “con” que merveilleux.

Que toute chose a 2 faces( comme les deux faces de la même pièce) mais que tout ça n’est que comme un grand jeu vidéo où l’humain apprend à être humain.

Vivre dans cette grande dichotomie et jouer avec, jouer avec la vie.

C’est ainsi que petit à petit, je me suis reconnectée à mes émotions, comprenant que celles-ci ne sont que de l’énergie qui demandent à bouger, s’exprimer.

Trop souvent, on veut fuir la souffrance, on se coupe de nos émotions et c’est ainsi que ces énergies se cristallisent dans notre corps et petit à petit créent des dégénérescences, des maux, des douleurs, on vit des situations désagréables, des ruptures, du regret, de la culpabilté, du manque de confiance…alors qu’en osant laisser s’exprimer nos émotions, les laisser passer, on n’imagine même pas à quel point cela peut être guérisseur pour des parts de nous qui ne sont pas dans cette dimension( merci à notre gentil égo qui veut nous protéger)

(J’expliquerai dans un prochain article ce concept).

Nous sommes des êtres spirituels venus jouer dans ce plan, marchant sur cette planète.

Se réfugier dans une quête spirituelle peut faire dériver de nombreuses personnes. Car la spiritualité version humaine est remplie de dogmes. Et ne parlons pas de l’égo spirituel…Cet égo spirituel qui te dit que si tu vis de la colère ou de la tristesse, c’est que tu n’as rien compris, tu n’es donc pas “sage”…

Personne n’est plus spirituel que quelqu’un d’autre. Que ce soit un thérapeute ou une femme de ménage, un président ou un ouvrier… nous sommes tous issus de la même source, et venus jouer au grand jeu de la vie. Que l’on soit un sportif, un mannequin ou un coach.

S’incarner et jouer avec la vie, en reconnaissant réellement notre nature, nous permet de vivre une vie illimitée, de “fabriquer” notre vie par nos pensées, de ressentir du kiffe et la jouissance.

Car la jouissance, on ne la trouve qu’en s’incarnant réellement, en aimant la vie et en jouant avec. Et vous savez quoi ?

Quand vous jouissez de la vie, il n’y a plus de “problèmes” d’estime de soi ou de dépression ou de peurs, croyances… et, je ne dis pas qu’elles n’existent plus. Je dis juste, que ce n’est plus un problème.

Alors quand est-ce que vous rentrer vraiment dans le jeu de la vie ?

Quand est-ce que vous allez choisir de regarder en face vos émotions, vos expériences( qui vous apprennent ce que vous êtes à l’intérieur de vous-même). Ce choix vous appartient. Se libérer des charges émotionnelles qui conditionnent votre vie, vous permet de vivre ce que vous voulez créer.

J’ai appris et j’apprend encore à faire ce travail, car notre vie est une expérience permanente de ressentis intérieurs et que la forme( les évènements, situations, personnes) extérieure à nous, ne sont que le miroir de ce que l’on ressent profondément( dans l’inconscient).

Alors, en libérant ces conditionnements, charges émotionnelles, mémoires cellulaires vous allez ainsi pouvoir remettre l’énergie à l’intérieure comme à l’extérieure en circulation et c’est là que la magie(l’âme agit) opère :

  • vous ressentez de plus de confiance, plus de puissance intérieure, plus de joie, plus de certitude
  • vous avez plus d’énergie disponible
  • vous vous sentez inarrêtable et profondément humain
  • vous manifestez plus vite ce que vous voulez voir apparaître dans votre monde( exemple plus de confiance, de clients, de paix intérieure…)
  • plus de clarté sur ce que vous voulez être, faire et avoir, sur ce que vous voulez accomplir dans cette vie
  • plus de discernement, vous permettant ainsi de prendre des décisions plus justes pour vous et vos objectifs
  • vous agissez avec plus de sérénité et en même temps d’enthousiasme
  • vous vivez votre vie en apprenant à maîtriser ce qui est maitrisable par et pour vous( vos ressentis et les paramètres qui dépendent de vous)
  • vous vous sentez tel l’écrivain de votre vie
  • vous ressentez plus d’alignement interne
  • la vie devient un jeu

Si cela résonne en vous, c’est super. Il est peut-être temps de réaliser enfin votre rêve et de vivre votre vie en tant qu’humain, qui joue avec la matière.

Ce mois-ci, j’ouvre 5 places à des entrepreneurs, coachs, consultants, chefs d’entreprise à être de plus en plus aligné avec leur véritable potentiel, en 3 mois. Ce ne sera pas facile et cela nécessite un vrai engagement de votre part, mais notre partenariat contribuera à votre réussite dans l’atteinte de vos objectifs quels qu’ils soient.

Je vous laisse ci-dessous un lien vers un formulaire de contact à compléter et on se téléphone tout bientôt.

Je veux incarner ma puissance

Carole

 

 

 

 

Share This